Ali Bongo s’exprime sur l’urgence climatique en Afrique 

Le 6 avril 2021, le président Ali Bongo Ondimba a participé à un « Dialogue virtuel entre dirigeants de haut niveau sur l’urgence la Covid-19 et du climat en Afrique ». Ce dialogue a été organisé conjointement par la Banque Africaine de Développement (BAD) et le Global Centre for Adaptation présidé par l’ex-secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon.

Au cours des échanges, le chef de l’État gabonais a rappelé que « l’Afrique qui n’émet que les 3% du CO2 dans le monde est lourdement affectée par les conséquences du changement climatique ». Aussi Ali Bongo a invité « les pays industrialisés à rejoindre au plus vite le programme d’accélération de l’adaptation en Afrique (AAAP) ».

Ce dialogue s’est déroulé en attendant le démarrage d’un sommet sur le climat organisé par les États-Unis. Très investi dans la lutte contre le réchauffement climatique, le président gabonais a été invité par son homologue américain Joe Biden pour participer à ce sommet aux côtés de 39 autres dirigeants.

Tous ces évènements s’inscrivent dans le cadre des préparatifs de la 26e Conférence des Nations Unies sur le changement climatique (COP 26) prévu pour se tenir en Écosse.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top