Justice : le Gabon gagne un procès contre l’entreprise française Maurel & Prom à Paris

La société Gabon Oil Compagny (GOC) vient de remporter un procès qui l’opposait à l’entreprise française Maurel & Prom (M&P). En effet, M&P avait engagé une procédure auprès de la Chambre de Commerce Internationale (ICC) contre GOC pour réclamer une dette de 23,6 milliards à la société gabonaise.

Dans un communiqué publié par M&P en mars 2021, l’entreprise française précise que les 23,6 milliards représentent « la somme due à M&P au titre du portage des coûts antérieurs à 2018 ». Mais d’après la décision rendue par le tribunal judiciaire de Paris, le Gabon s’en sort plutôt victorieux.

Selon les informations de Africa Intelligence, « Maurel & Prom a perdu la première manche dans sa procédure lancée contre la société d’État Gabon Oil Compagny au tribunal judiciaire de Paris. M&P voulait qu’une somme de 43,3 millions de dollars logée sur un compte de garantie de la banque Natixis et qui correspond à des coûts passés sur le champ d’Ezanga, lui soit immédiatement versée. La GOC, qui conteste la méthode de calcul de ces coûts par M&P, souhaitait l’auditer avant d’effectuer le moindre paiement, et a donc obtenu gain de cause ».

De même, le tribunal de Paris a condamné M&P à payer 6,5 millions FCFA à GOC pour les frais de justice. Les autorités gabonaises restent déterminées à continuer cette bataille judiciaire si cela est nécessaire.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top