Gabon: Le pays redoute une seconde vague de Covid-19 plus meurtrière

Le gouvernement Gabonais, craint que la seconde vague de Covid-19 ne soit plus meurtrière que prévu.  Réuni en conseil des ministres le 7 avril, le gouvernement a décidé de proroger de 45 jours l’état d’urgence sanitaire.

En effet, l’épidémie se montre de plus en plus persistante et près de 40 % des décès liés au virus ont eu lieu en début d’année. Cette nouvelle mesure pour contrer le virus est renforcée par celle du couvre-feu qui est fixé désormais à 18 heures. Parallèlement, pour rendre la riposte plus efficace, le gouvernement gabonais a lancé le 22 mars dernier, la campagne de vaccination anti-Covid. Elle est considérée comme le moyen le plus sûr, pour envisager le relâchement des restrictions sanitaires dans les prochaines semaines.

C’est d’ailleurs, au regard de toutes ces mesures que le pays reçoit de plus en plus, des éloges de la part des institutions internationales (OMS, ONU, OIF, BAD, etc.). À ce jour, le Gabon est présenté comme l’un des pays les plus exemplaires, en ce qui concerne la gestion cette pandémie sur le continent.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top