Gabon : les frais de scolarité de la première promotion du nouveau Centre de formation professionnelle de Nkok seront à la charge d’Ali Bongo

Le 9 avril 2021, le chef de l’État gabonais a inauguré le Centre international multisectoriel d’enseignement et de formation professionnels de Nkok (CIMEFPN). Il a ainsi profité de cette occasion pour annoncer une bonne nouvelle.

En effet, Ali Bongo a promis de prendre en charge « à titre personnel, l’ensemble des frais de scolarité de tous les élèves de la première promotion de ce centre de formation ».

Soucieux de la formation des jeunes, le président de la République renchérit. « La principale richesse d’un pays, c’est son capital humain. Des jeunes bien formés dans des secteurs techniques où il y a de l’emploi, c’est une priorité pour moi. Il faut former nos jeunes dans des filières où ils auront un travail à la clé, un travail bien rémunéré qui leur garantit une vie décente ».

Pour Ali Bongo, la réforme du système d’enseignement au Gabon s’impose. « Le monde évolue. Les techniques et les savoirs évoluent. L’enseignement doit évoluer aussi. C’est pourquoi nous avons réformé en profondeur le système de formation au Gabon. Pour donner la priorité à la formation technique, professionnelle », a-t-il précisé.

C’est donc pour soutenir cette réforme et encourager les élèves à s’orienter vers la formation technique et professionnelle, que le chef de l’État a pris en charge les frais de scolarité de la première promotion de ce centre de formation de Nkok.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top