Gabon : Jessye Ella Ekogha évoque les raisons du prolongement de l’État d’urgence

Au cours d’une conférence de presse le 13 avril 2021, le porte-parole de la Présidence de la République Jessye Ella Ekogha, a expliqué pourquoi le gouvernement a prolongé l’état d’urgence de 45 jours.

Selon lui, « Depuis le début de la crise, l’État a toujours pris ses responsabilités comme en témoignent les nombreuses mesures de soutien. Aujourd’hui, la situation sur le plan épidémiologique est compliquée. En trois mois, soit depuis le début de la seconde vague, nous avons dépassé les chiffres enregistrés lors de la première vague qui elle, a duré 10 mois ». Pour faire face à la seconde vague du virus, l’État a donc pris des mesures assez fermes. La virulence de cette seconde vague justifie bien la mise en œuvre de ces mesures.

« À ce jour nous comptons 3053 cas positifs à la Covid-19, contre moins de 75 à la mi-décembre. Alors qu’au moment de la première vague, le pays n’avait atteint que 2600 cas positifs. Dans le même temps, nous déplorons 127 décès liés au virus. Ce qui signifie que près de 40 % des décès liés au virus ont eu lieu lors de cette seconde vague qui pourtant, ne représente en durée qu’un tiers seulement du total de la première vague », a expliqué Jessye Ella Ekogha.

Voilà donc ce qui justifie le prolongement de l’état d’urgence au Gabon pour le maintien des gestes barrières.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top