« La première des préférences sur le marché du travail, c’est la compétence » (Jessye Ella Ekogha)

Au cours d’une conférence de presse qu’il a animée le 13 avril dernier, le porte-parole de la présidence de la république Jessye Ella Ekogha, a abordé la question de l’emploi et de la compétence. Pour lui, « la première des préférences sur le marché du travail, c’est la compétence ».

« Que vous soyez gabonais ou étranger, la première chose qu’un employeur va vouloir, c’est la compétence. Et cette compétence là, vous l’obtenez dans les centres de formation que nous mettons sur pied, dans les pôles éducatifs que nous développons », a déclaré le porte-parole. Aujourd’hui, le marché de l’emploi au Gabon a besoin des hommes bien formés et compétent pour relever les défis de la croissance économique.

« C’est ça qui a motivé le Président de la République dans sa volonté de réorienter le système éducatif gabonais vers les formations techniques et professionnelles, qui sont des formations d’excellence. L’objectif est de permettre aux jeunes de se former dans des filières où les débouchés existent afin qu’ils puissent décrocher des emplois dans des secteurs d’avenir », a précisé Jessye Ella Ekogha.

Les centres de formation de Nkok, Port-Gentil ou encore Basil Bongo Ondimba, répondent bien à cet objectif. Ils ont pour mission « de donner aux jeunes une qualification, une compétence reconnue sur le marché du travail qui leur permettra de faire la différence et d’être parmi les profils recherchés par les recruteurs ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top