Tribune de la Première Dame: Sylvia Bongo plaide pour une égalité économique entre homme et femme

Dans le cadre de la célébration de la journée de la femme gabonaise ce 17 avril 2021, la Première Dame Sylvia Bongo a plaidé pour une égalité économique entre l’homme et la femme, dans une tribune. Cette réaction fait suite à un recul observé au niveau de l’égalité homme et femme depuis l’apparition de la pandémie de Covid-19 sur le sol gabonais.

« En quelques mois, les conséquences directes et indirectes ont parfois anéanti des années de mobilisation en faveur de la réduction des inégalités de genre », a souligné Sylvia Bongo. Ainsi, la place économique des femmes dans la société est remise en question.

Face à ce constat, la Première Dame veut placer la question de l’émancipation économique des femmes au centre des discussions pour l’édition de cette année. Car, « l’indépendance économique des femmes assure non seulement une croissance collective plus forte mais également une équitable répartition de ses fruits au niveau individuel ».

Rappelant la position historique du Gabon en matière de l’égalité homme et femme, Sylvia Bongo a fait savoir que le pays « ne doit pas laisser la Covid-19 annuler des décennies de progrès pour les droits des femmes ». Au contraire, la crise sanitaire devrait, selon la Première Dame, contribuer au renforcement de « la protection et le rôle de celles qui peuvent contribuer à réinventer nos vies et favoriser l’émergence d’un Gabon plus fort, plus solidaire, plus respectueuse des droits individuels et collectifs ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top