Faits divers : elle cache le corps sans vie de son mari depuis un an, en espérant sa résurrection

C’est un fait inhabituel à Port-Gentil. Le corps sans vie du pasteur Émile Pascal Ngoma âgé de 56 ans a été retrouvé caché dans son domicile depuis un an.

C’est en effet les parents du défunt qui ont fait cette surprenante découverte après de multiples interrogations sur l’absence du pasteur. La compagne de cet homme de Dieu avoue avoir caché le corps de son mari selon les prescriptions de ce dernier. Emile Pascal Ngoma avait demandé à sa femme de dissimuler sa dépouille jusqu’à sa résurrection pour être consacré « deuxième prophète des églises célestes » après le Prophète Samuel Joseph Oshofa (pasteur béninois, fondateur de l’église du Christianisme céleste).

Convaincu du miracle de sa résurrection, le pasteur avait même promis à ses brebis souffrantes qu’il reviendrait les soigner. Sauf que la résurrection ne s’est jamais réalisée. Désillusion pour ces chrétiens qui au lieu de célébrer le retour de leur bien heureux pasteur, se sont contentés de pleurer son corps sans vie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top