Deux gabonais toujours en liberté, condamnés à 20 ans de prison pour viol sur mineur

Toujours recherchés par les forces de l’ordre, Alban Ulrich Nzoutsi et Henri Davy Nzamba ont été condamnés à 20 ans de prison par la Cour d’appel judiciaire de Port-Gentil. Ces deux hommes sont accusés de viol sur mineur de moins de 15 ans.

Malgré que les deux fautifs soient en cavale, la cour d’appel de Port-Gentil n’a pas manqué de dire le droit. Au terme d’un procès par contumace, elle a prononcé une sentence de 20 ans de prison contre les mises en cause en attendant qu’ils ne soient arrêtés par les forces de l’ordre.

Les faits se seraient déroulés il y a quelques années.  Depuis tout ce temps, Alban Ulrich Nzoutsi et Henri Davy Nzamba sont toujours en fuite et échappent aux éléments des forces de l’ordre. Ces deux individus mettent ainsi en cause la tranquillité des jeunes gabonaises qui constituent alors de potentielles victimes.

Reste à savoir si ces fugitifs se mettront à la disposition des autorités de leur propre gré ou si les forces de l’ordre auront le dessus.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top