Gabon : 183 hectares de terres mises à la disposition de la filière cacao-café dans le Woleu-Ntem

Le 16 avril 2021, la direction générale des Caisses de stabilisation et de péréquation (Caistab), a procédé à une remise de kits agricoles à 13 coopératives et regroupement de villages, des Jeunes entrepreneures café-cacao (Jecca) dans le Woleu-Ntem.

Cette action s’inscrit dans la politique de redynamisation de la filière café-cacao mise en place par la Caistab. « Les kits agricoles sont composés de débroussailleuses, de fil à tondre, et des huiles afin d’améliorer l’entretien des plantations des Jecca », a expliqué la Caistab.

Dans son ambition de contribuer à la diversification de l’économie gabonaise et de lutter contre la pauvreté en milieu rural, la Caistab compte relever plusieurs défis à travers le projet Jecca. Il s’agit de « l’insertion des jeunes agriculteurs bien formés dans les bassins, pour la production du café et du cacao, la professionnalisation de ces jeunes producteurs par un accompagnement multiforme pendant 3 ans ».

Lancé en 2017, le projet Jecca concerne: les jeunes qui ont entre 20 à 45 ans d’âge, qui vivent en milieu rural depuis deux ans et qui disposent d’un espace (entre un et trois hectares) fertile favorable à la culture du café et cacao. Avec les 750 hectares de plantation visée, le Gabon pourra produire 750 tonnes de café-cacao par an.

Précisons que la phase expérimentale du projet s’effectue dans les provinces du Woleu-Ntem, de l’Ogooue-Ivindo, du Haut-Ogooue, de l’Ogooue-Lolo et de la Ngounie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top