Port-Gentil : pour avoir pendu sa femme, Michael Nguema Ndong écope de 30 ans de prison

Le 19 avril 2021, la Cour d’appel de Port-Gentil a condamné Michael Nguema Ndong à 30 ans de prison pour avoir tué sa femme.

C’est dans la nuit du vendredi 19 octobre 2018 que les faits se sont déroulés. Enfermés dans leur chambre, une bagarre éclate entre Michael Nguema et sa concubine Michelle Azozet Mouabéni. Alertés par le bruit de cette dispute, les voisins se sont précipités vers la cambre du couple. Pendant qu’ils frappaient violemment la porte, les cris de cette dernière se laissaient entendre : « au secours, tonton Clotaire ».

Après avoir défoncé la porte, les voisins se sont retourné en laissant la femme sur place, car son mari toujours en colère leur a interdire de repartir avec sa partenaire. Une vingtaine de minutes plus tard, Michelle Azozet pousse à nouveau des cris de détresse. À leur arrivée, les voisins découvrent le corps sans vie de la jeune femme pendue à la grille.  Pendant ce temps, Michael Nguema était allongé dans le canapé.

Convoqué devant la cour par le père de la défunte, Michael Nguema affirme que sa partenaire avait menacé de se suicider avant de passer à l’acte à son insu. Sa fille affirme « l’avoir vu étrangler sa mère à l’aide du pagne avant de l’accrocher à la grille ».

La cour de Port-Gentil a reconnu Michael Nguema coupable de meurtre et l’a condamné à 30 ans de prison avec une amende de 500 000 FCFA.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top