Oyem : après deux ans de détention pour coups mortels, Christophane Obame-Nfa a été remis en liberté

Le 19 avril 2021, Christophane Obame-Nfa alias « la machine » a été libéré par la Cour criminelle d’Oyem après deux ans de détention. Le jeune mécanicien de 25 ans était accusé de « coups mortels » ayant entraîné la mort de son ami Antony Nteme-Ngomo.

Appelé à la barre le lundi 19 avril dernier, il a réitéré son innocence dans l’affaire. « Je n’avais pas l’intention de le tuer. C’était mon ami, mon frère. Je suis juste étonné de mon interpellation par la Police judiciaire vers 6 heures du matin le 25 décembre, à la maison », a affirmé le mis en cause. Au cours de sa plaidoirie, l’avocat de la défense met l’accent sur le fait que « rien ne prouve que le défunt a succombé d’un coup de pied donné à son flanc droit ». Il a donc sollicité l’acquittement pur et simple de son client.

Pendant ce temps, le ministère public représenté par l’avocat général François Engonga-Ondo a requis huit années de prison, dont une avec sursis. Mais pour la Cour présidée par Guy Martial Nzogo-Nkassa, les preuves ne sont pas suffisamment solides pour accuser Christophane Obame-Nfa. Conséquence, l’accusé a été acquitté et immédiatement remis en liberté.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top