Les réformes pour l’amélioration du cadre des affaires, promettent de bonnes perspectives au Gabon

Dans le but d’améliorer l’environnement des affaires au Gabon, le ministère de la Promotion des investissements a présenté en février 2020 une feuille de route de 23 réformes à un conseil interministériel. Pour l’aboutissement de ce plan, les administrations publiques présentes au sein des cellules spécialisées du Haut Conseil pour l’Investissement (HCI) ont travaillé à la mise en œuvre de 13 réformes dans sept indicateurs. Il s’agit de : « la création des entreprises, l’octroi du permis de construire, du raccordement à l’électricité, du transfert de propriété, du paiement des taxes, du commerce transfrontalier et de la justice commerciale ».

Pour le ministre de la Promotion des investissements, « certaines de ces 13 réformes ont déjà un impact perceptible dans l’environnement des affaires ». En effet, dans l’indicateur « création des entreprises », l’Agence Nationale de Promotion des Investissements (ANPI) a initié certaines réformes notamment la libéralisation du capital social des SARL qui annule l’exigence d’un capital minimum pour créer une société et l’opérationnalisation du guichet numérique de l’investissement (GNI) qui permet de créer des entreprises en ligne dans des délais moyens de 48h.

En ce qui concerne l’indicateur « transfert de propriété », deux réformes ont été opérées pour la transparence et la qualité des informations transmises. À cet effet, « les promoteurs disposent désormais sur le site web de la conservation foncière des données sur les procédures de mutation des droits et biens immobiliers, les éléments constitutifs du dossier à remplir, etc. », a expliqué Carmen Ndaot.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top