Justice : 15 ans de réclusion pour le violeur d’une enfant déficiente mentale

Pamphile N’nang Aboghé, un Gabonais âgé de 39 ans a été reconnu coupable de viol sur personne à déficience mentale par la Cour criminelle à travers le tribunal de première instance de Port-Gentil. Le mis en cause écope de 15 ans de réclusion criminelle dont 5 avec sursis.

Les faits remontent à 2017, la victime Mengué Zeng Obiang Sainte alors âgée de 15 ans, séjournait chez sa cousine germaine, l’épouse de l’accusé. Un soir, profitant de l’absence de son épouse, Pamphile N’nang Aboghé a entraîné la jeune fille dans une chambre et l’a violé. Malgré les menaces et les coups que lui a infligés son violeur, elle a tout avoué à sa cousine.

Au lieu de la défendre, cette dernière l’a plutôt battue et lui a ordonné de ne rien révéler à personne. Ce n’est qu’au retour de la jeune fille au domicile familial, que sa mère a porté plainte contre le supposé pédophile. Interrogé, le mis en cause prétend avoir eu des rapports sexuels consentants avec la jeune fille. Au cours de son procès, Pamphile N’nang Aboghé a expliqué qu’il avait communiqué son désir de tenir avec elle des rapports sexuels à la fille et qu’elle a accepté.

Le ministère public a requis 15 ans de réclusion criminelle et une amende de 50 millions de FCFA tandis que la défense a plaidé les circonstances atténuantes et le sursis.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top