Réforme de l’OPN : vers une amélioration des accès aux médicaments

Depuis plusieurs années, l’Office Pharmaceutique National (OPN) rencontre des difficultés et cela affecte les structures sanitaires publiques dans leurs besoins d’approvisionnement en médicaments et autres produits de santé. Pour corriger cela, le gouvernement a décidé d’opérer des reformes afin de permettre à l’OPN d’assurer pleinement sa mission.

En effet, c’est le Fonds Gabonais d’Investissements Stratégiques (FGIS) qui a été mandaté pour conduire cette réforme. Après plusieurs discussions entre les parties prenantes, il a été décidé de transformer l’OPN qui est un Établissement Public à Caractère Industriel et Commercial (EPIC) en une société d’État. Avec ce statut, l’OPN bénéficiera des dotations budgétaires de l’État pour se relever de ses difficultés.

Le FGIS annonce qu’il « va pendant les 5 prochaines années, injecter 5 milliards de francs CFA pour porter le plan d’investissement et de transformation. Dans les trois prochains mois, l’OPN va réorganiser son organigramme, depuis les fonctions de direction jusqu’aux échelons intermédiaires ».

Pour le ministre de la Santé, « il était devenu impérieux d’apporter une réponse à ce besoin d’accès aux médicaments dans le contexte de la pandémie de covid-19. Le FGIS a donc été mandaté par l’État pour gérer cette nouvelle structure. Grâce à l’intervention du FGIS, et sous la tutelle du ministère, l’OPN va être très rapidement en capacité de garantir l’accès universel aux médicaments pour tous les patients, en particulier pour les plus démunis ».

Il est à noter que cette réforme s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du Plan d’Accélération de la Transformation (PAT).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top