Gabon : le tribunal prolonge de cinq mois le redressement judiciaire de Satram & Egca SA 

Le tribunal de première instance de Port-Gentil a prolongé la période de redressement judiciaire des logisticiens Satram & Egca, filiales de la compagnie marocaine Satram marine.

« Vu le jugement en date du 21 février 2018, admettant les sociétés Satram SA et Egca SA en redressement judiciaire, ceux des 6 septembre 2019 et 20 février 2020 ordonnant la prolongation du délai initial ; le tribunal prolonge pour une seconde période exceptionnelle de cinq mois, la durée du redressement judiciaire des sociétés Satram SA et Egca SA, soit du 21 avril 2021 au 22 septembre 2021 ».

Depuis 2018, Satram & Egca spécialistes de logistique et de transport maritime, sont en redressement judiciaire. Après le décès de leur fondateur Lahcen Jakhoukh, les deux entreprises sont plongées dans une profonde crise. Cette crise est caractérisée par la cessation de paiement auprès des fournisseurs, la perte de nombreux contrats, l’accumulation des impayés des salaires chez les employés, etc.

Avec ce redressement judiciaire, les travailleurs espèrent rentrer en possession de leurs impayés et que Satram & Egca retrouvent leurs lettres de noblesse.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top