Réforme de l’ONE : ce qui change concrètement

À l’issue du conseil des ministres du 29 avril 2021, le gouvernement a adopté le projet de loi portant réorganisation de l’Office National de l’Emploi (ONE).

Pour pallier l’inadéquation entre l’offre et les besoins du marché de l’emploi afin de réduire le chômage, le président Ali Bongo a décidé d’opérer des réformes au sein de l’ONE. Selon le gouvernement, « cette réforme vise la modernisation et l’amplification du dispositif d’aide d’accès à l’emploi des jeunes et la mise en œuvre des mesures spécifiques prises par arrêtés du Gouvernement en faveur de l’emploi ».

Concrètement, la réforme de l’ONE apporte plusieurs innovations. En premier, il s’agit du changement de la dénomination de l’Office National de l’Emploi qui devient « Pôle National de Promotion de l’Emploi ». Ensuite, l’ONE a vu son champ d’action s’élargir pour apporter des solutions adaptées à la problématique du chômage afin de renforcer la lutte contre la précarité, la pauvreté et l’exclusion sociale. Aussi, la réforme instaure une diversification des sources de financement pour rendre plus attractive l’offre de service de l’ONE auprès du public et soutenir le dispositif d’aide d’accès à l’emploi.

Pour réussir sa mission, le Pôle National de Promotion de l’Emploi s’attardera sur quatre points fondamentaux qui sont le placement, l’employabilité, l’entrepreneuriat et l’intérim. La mise en œuvre de ces points d’interventions permettra d’établir une relation entre la demande d’emploi et les besoins du marché, d’améliorer l’employabilité des jeunes sans expériences professionnelles, d’accompagner la création des activités génératrices de revenus, etc.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top