Une patiente souffrant de troubles psychiques a poignardé son tradithérapeute

Âgée de 20 ans et atteint de troubles psychiques, Nathalie Princesse Adoue-Mba a poignardé le tradithérapeute qui lui procurait des soins.

Suite à l’apparition de troubles psychiques chez la jeune gabonaise, les parents de cette dernière décident de l’interner chez Antoine Iponga-Boukabou, tradipraticien âgé de 63 ans. Ainsi, deux mois de soins intensifs sont passés sans que l’état de santé de la patiente ne s’améliore. Nathalie Princesse Adoue-Mba a donc demandé à quitter les lieux, mais Antoine Iponga-Boukabou ne s’y est pas opposé.

Le jour du départ de la malade, c’est son oncle qui est venu la chercher. Mais il a fallu que celui-ci s’absente juste un petit moment pour que le drame survienne. « Le tradipraticien a demandé à Nathalie Princesse d’avaler une dernière fois son traitement, chose qu’elle a refusé, avant de se saisir d’un couteau de cuisine, qu’elle a planté à la hauteur de la clavicule du guérisseur, lui tranchant l’avant-bras et une veine », raconte un témoin dans le journal l’Union.

Évacué d’urgence à l’hôpital d’instruction des armées Omar Bongo Ondimba de Libreville, le tradipraticien est décédé des suites de ses blessures. De son côté, Nathalie Princesse a été conduite à la brigade de gendarmerie de Melen, puis ensuite au tribunal pour subir l’audition du procureur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top