Faits divers : la kidnappeuse d’enfant Mathilde Moussavou Massendé rattrapée par la police

Suite à son évasion de la prison de Mouila en février dernier, la kidnappeuse d’enfant Mathilde Moussavou Massendé, a été rattrapée et renvoyée dans la même prison. Réputée pour le vol d’enfant, elle a été incarcérée dans la prison de Mouila après le vol d’un bébé à Libreville.

Après son arrestation pour ce crime, des problèmes psychologiques ont été détectés chez la mise en cause. Par conséquent, les autorités ont décidé de lui faire suive un traitement psychologique au Centre Hospitalier Régional (CHR) de Mouila. C’est ainsi que lors de sa consultation le 9 février dernier, Mathilde Moussavou trompe la vigilance des surveillants et s’évade. Ce n’est que le 4 mai dernier que les agents de la brigade de gendarmerie de Port-Gentil ont pu rattraper la fugitive dans la province de l’Ogooué-Maritime.

« J’ai fui parce que je savais qu’après chez le psychologue on allait me ramener en prison. Par rapport à ma situation, je me dis que la prison n’est pas la solution. Quand je suis en prison, je ne fais rien, mais quand on va me faire sortir, si je ne suis pas traitée je vais encore faire la même chose », a expliqué Mathilde Moussavou. Accusée d’être une voleuse de bébé, Mathilde se défend. « Je ne kidnappe pas les enfants pour leur faire du mal, mais pour les garder dans la mesure où moi-même je n’arrive pas à en avoir ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top