Vers une révision du statut des « Gabonais Economiquement Faibles ». 

Le ministre des Affaires sociales et des Droits de la femme, Prisca Koho Nlend, a présidé un atelier de validation des conclusions d’une enquête sur les Gabonais Economiquement Faibles (GEF), le lundi dernier. Il s’agit d’une enquête pilote entreprise par l’État afin d’assurer une protection aux GEF, c’est-à-dire les personnes vivant avec un revenu inférieur à 80.000 FCFA par mois.

Concrètement, les conclusions de cette enquête permettront au gouvernement d’établir définitivement les paramètres d’éligibilité au statut GEF. Pour Prisca Koho Nlend, « il s’agit d’un exercice d’évaluation d’un processus entamé depuis plusieurs mois pour donner au ministère des instruments opérationnels de gestion des fichiers des cibles vulnérables, en particulier les GEF ». 

Après l’étape de la validation de cette enquête, l’opération d’enregistrement des GEF devrait être effectuée pour constituer une base de données. Ceci permettra au gouvernement de mettre en place une prise en charge efficace en faveur de cette couche vulnérable. Rappelons que cet atelier ouvert le 10 mai va durer une semaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top