Une application pour faciliter le paiement des salaires des non-bancarisés. 

La Gabonaise Ariane Akeret vient de lancer une application destinée à faciliter le paiement des salaires et autres transactions financières. Appelée « Capay », cette application propose ses services aux populations non bancarisées, aux organismes, aux administrations publiques, etc. 

Pour la jeune gabonaise, « Capay » est une réponse aux difficultés que rencontrent certaines personnes. « Pour prendre le cas des entreprises installées à l’intérieur du pays où il n’y a aucun établissement bancaire, les employés sont parfois obligés de se déplacer d’une ville à une autre avec tous les risques que cela comporte. Pour moi, c’est une réponse aux cris de toutes ces personnes qui sont à l’intérieur du pays et qui ont du mal à percevoir leurs salaires », a expliqué Ariane Akeret. Selon une étude de marché effectuée par cette dernière, 81% des villes du Gabon ne possèdent pas de structures bancaires et 70% de la population n’est pas bancarisée. De même, 53% des agents de la fonction publique n’ont pas de comptes bancaires. De ce constat, Ariane Akeret estime que la plateforme « Capay » aura un impact sur plusieurs personnes puisqu’elle est une solution rapide et flexible et moins coûteuse. 

Ariane Akeret a mis cette plateforme en place grâce à un appui de la Banque mondiale et de la Société d’Incubation Numérique du Gabon (SING). Pour l’heure, aucune structure n’a encore adopté l’application. La jeune gabonaise espère tout de même que les entreprises et d’autres organismes vont bientôt s’abonner à la plateforme.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top