Gabon : Plus d’un millier de personnes arrêtées pour exploitation illégale d’or


Les Forces armées gabonaises (FAG) ont arrêté un millier de personnes dans plusieurs localités pour exploitation illégale d’or. Parmi celles-ci figurent plus de 100 immigrés clandestins en provenance de pays voisins. Ils viennent notamment de la RDC, du Congo-Brazzaville et du Cameroun. Ils résidaient jusque-là dans les provinces du Haut-Ogooué, Ogooué-Lolo et Ogooué-Ivindo

L’arrestation de ces trafiquants s’inscrit dans le cadre de l’opération « coup de poing ». Une initiative lancée par le gouvernement gabonais pour mettre fin à l’orpaillage anarchique sur le territoire national. L’opération a démarré le 14 mai dernier.

L’arrestation de ces centaines d’orpailleurs est à attribuer à une collaboration entre les FAG et l’Agence nationale des parcs nationaux (ANPN). Les résidents des localités où opèrent ces trafiquants ont souvent dénoncé une exploitation illégale d’or sur leurs territoires. Dans certaines localités du pays, l’opération « coup de poing » a permis d’établir une complicité entre les exploitants illégaux et des agents de Forces de l’ordre. Il a même été révélé que des agents de l’administration centrale (préfecture et sous-préfecture) sont complices de ces trafiquants.  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top