Affaire Kanga : la décision de la CAF est tombée, le Gabon participera à la CAN.

L’affaire Kanga est désormais terminée. La Confédération africaine de football (CAF) a enfin rendu son verdict. Les éléments fournis par la Fédération congolaise de football (FECOFA) ont été jugés insuffisants.

La FECOFA accusait le milieu de terrain gabonais Guélor Kanga d’usurpation d’identité et de fraude sur l’âge. Lundi dernier, le jury disciplinaire de la CAF a entendu les deux parties et recueilli des preuves. Après analyse, le jury a rejeté « purement et simplement » la plainte de la FECOFA. Les éléments apportés « n’ont pas été jugés probants et suffisants pour établir la dernière matérialité d’une falsification de l’identité du joueur de la part de la FEGAFOOT ».

La CAF a rappelé que le joueur n’a jamais porté d’autres couleurs que celles du Gabon au niveau international. « Le Jury n’a pu constater aucune irrégularité concernant l’éligibilité du joueur en question, ni son enregistrement au sein de la CAF ». Qualifié sur le terrain, le Gabon ne sera pas exclu de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN). La RD Congo a maintenant trois jours pour faire appel de cette décision.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top