Colgate-Palmolive : le Gabon va en guerre contre la contrefaçon.

Le directeur général de l’Agence gabonaise de normalisation (AGANOR), Guy Kambogo, a organisé une formation à l’endroit de ses agents. Ces derniers ont appris à identifier les produits contrefaits de Colgate-Palmolive. On compte parmi ceux-ci les pâtes dentifrices, les brosses à dents et les savons. Cette initiative s’inscrit dans le cadre des missions de protection des consommateurs.

La formation est assurée par le directeur juridique de Colgate-Palmolive pour l’Afrique de l’Ouest, Hassane Kone. Les agents devront être très attentifs à certaines indications pour identifier les faux produits. Le directeur juridique les a invités à inspecter « soigneusement » l’emballage. Il leur a demandé de vérifier « si les logos et les marques apparaissent correctement ». Il a précisé que la marque des produits contrefaits est souvent inscrite en Arabe. La consigne en cas d’incertitude ou de doute est de contacter le fabricant du produit authentique. Il est aussi recommandé de consulter le site web du fabricant.

Cette initiative contribuera à mettre un terme à la vente des produits contrefaits de Colgate-Palmolive. 12 000 savons contrefaits du groupe américain ont été saisis à Libreville par le passé. Ces produits contrefaits constituent en effet « un réel danger pour les consommateurs gabonais ». Les agents formés sont désormais outillés pour s’assurer de la fiabilité des produits de Colgate qui sont mis sur le marché.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top