Gabon : la Task Force présidentielle a fait économiser 300 milliards FCFA à l’Etat.

La Task Force présidentielle pour le règlement de la dette intérieure porte de plus en plus ses fruits au Gabon. Cet audit a déjà permis à l’Etat gabonais d’économiser 300 milliards de francs CFA. Il a permis de rendre plus transparente la gestion des ressources de l’Etat. Les entreprises ayant conclu des contrats avec l’Etat s’empressent désormais de livrer à terme et bien, leurs projets. 

Les chantiers abandonnés ou bâclés par les entreprises qui ont pourtant été payées, reprennent avec dynamisme. Les travaux de réhabilitation de la rue des Tsanguettes dans la commune d’Akanda peuvent servir d’exemple. Ils avaient été inachevés alors que l’entreprise chargée de les réaliser avait empoché les fonds nécessaires pour réaliser le projet. L’arrivée de la Task Force a permis de relancer l’achèvement total et efficace des travaux. 

Cette Task Force, pilotée par le Coordinateur général des Affaires présidentielles, a mis fin à la facturation criminelle de certaines prestations. On peut citer le cas de l’entreprise qui facturait une pomme à 3 000 FCFA au restaurant universitaire. Un état de choses qui a pris fin grâce à la Task Force. Plusieurs autres révélations de gestion frauduleuse ou inappropriée des fonds de l’Etat sont à l’actif de l’audit. 

Tout ceci sans parler de la dette intérieure fictive, évaluée à 623 milliards de francs CFA, qui a été dévoilée par l’audit. Une somme qui représente 62 % de l’ensemble de la dette intérieure du Gabon. Les membres de la Task Force sont désormais attendus sur l’analyse de la dette extérieure.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top