Sommet international du Pétrole du Nigéria : le Gabon apportera son expertise aux participants.

Le Gabon participera au Sommet international du Pétrole du Nigéria qui débute demain à Abuja. Le ministre gabonais du Pétrole, Vincent de Paul Massassa, fera bénéficier de l’expertise gabonaise en matière pétrolière aux différents participants. Cette invitation est la preuve de la performance et de la résilience du Gabon en matière pétrolière sur le continent. Elle atteste aussi du leadership du Président gabonais, Ali Bongo Ondimba, sur la scène internationale.

La 4e édition de ce sommet porte sur le thème : « De la crise aux opportunités : Nouvelles approches de l’avenir des hydrocarbures ». Le ministre gabonais y présentera les potentialités du bassin sédimentaire gabonais. Il exposera le caractère attractif des réformes de la législation régissant le secteur pétrolier gabonais et déclinera la stratégie gouvernementale en la matière. Une stratégie qui a permis au Gabon de réduire considérablement les impacts négatifs de la pandémie de Covid-19 sur sa production pétrolière. Cette dernière n’a chuté que de 1,2 % en 2020 pendant que celle de l’Angola (2e producteur de pétrole en Afrique) a baissé de 16 %.

Le ministre gabonais pourrait aussi profiter de ce sommet réunissant des compagnies pétrolières pour relancer le 12e appel d’offres pour les 35 blocs pétroliers gabonais. Le gouvernement gabonais a dû interrompre cet appel en mars 2020 à cause de la pandémie de Covid-19. La crise causée par la pandémie avait entraîné un bouleversement du marché pétrolier mondial. Une situation qui a suscité une réticence dans le rang les investisseurs.

Le Sommet international du Pétrole du Nigéria (Nigeria International Petroleum Summit) est une plateforme dédiée aux acteurs publics et privés de l’industrie pétrolière et gazière. Ce grand rendez-vous est une occasion pour ces derniers d’interagir, de traiter et d’élaborer un programme pour le gouvernement nigérian. Ils partagent leurs expériences personnelles en la matière pour mieux stimuler la production du pétrole sur le continent. Ce sommet permet au Nigéria de mieux jouer son rôle dans la mobilisation d’autres acteurs mondiaux pour relever les défis de l’industrie pétrolière et gazière. L’édition qui débute demain prendra fin le jeudi prochain. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top