Gabon : le gouvernement veut accompagner les artisans qui commercialisent la pierre de Mbigou.

Le gouvernement gabonais s’est engagé à accompagner les artisans dans la commercialisation de la pierre de Mbigou. C’est ce qui ressort d’une note du ministre du Commerce, Hugues Mbadinga Madiya. « Nous nous sommes donnés pour vocation de les accompagner vers une autonomisation ». Cela « leur permettra enfin de vivre de leur art » selon le ministre. 

Cet engagement indique l’imminence de la levée de l’interdiction de la commercialisation de la pierre de Mbigou. Cette interdiction a été imposée depuis environ trois mois. Elle est intervenue parce qu’on a assisté à une vente au rabais des objets fabriqués à partir de cette pierre. Une coopérative a donc été mise en place pour servir de centrale de vente et d’achat des objets artisanaux. Elle est dénommée Coopam (coopérative des produits artisanaux de Mbigou). Coopam « ne demande qu’à intégrer tous les marchés susceptibles d’apprécier leur talent » lit-on dans la note. 

La pierre de Mbigou est exploitée depuis des générations dans le village de Mbigou. Il est situé à 800 km de Libreville. « (…) De nombreux compatriotes talentueux et passionnés se sont donnés pour vocation de sublimer la pierre de Mbigou » a déclaré le ministre. Cette pierre est, selon lui, « un joyau offert par la nature qui une fois poli suscite l’émerveillement de tous ceux qui visite notre beau pays ». 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top