Le Gabon conclut un accord de prêt avec le FMI.

Le Gabon a conclu un accord avec le FMI sur un programme de trois ans dans le cadre du mécanisme élargi de crédit (MEDC). L’accord devrait soutenir la politique économique du gouvernement et ses efforts de réforme face au Covid-19. Du 1er au 7 juin, une mission du Fonds monétaire international (FMI) dirigée par M. Boileau Loko a tenu des réunions virtuelles avec les autorités gabonaises. Leur discussion a porté sur le soutien du FMI au programme de réformes du Gabon.

L’accord conclu sera soumis à la direction du FMI pour approbation et examen par le Conseil d’administration dans les prochaines semaines. L’appui du FMI permettra au Gabon d’améliorer la gouvernance et de mettre en œuvre des réformes structurelles. Ces réformes reposent sur cinq piliers : l’assainissement budgétaire pour assurer la viabilité de la dette ; l’amélioration du cadre et de la gestion des finances publiques ; le renforcement de la gestion de la dette publique ; la consolidation de la stabilité et de l’inclusion financières ; et l’amélioration de la gouvernance. L’objectif est de favoriser une croissance plus inclusive et tirée par le secteur privé.

Le nouveau programme de relance économique des autorités, soutenu par le FMI, contribuera à réduire les vulnérabilités des finances publiques et de la dette. L’économie gabonaise devrait renouer avec une croissance positive en 2021. Cependant, la pandémie a affaibli les perspectives économiques. L’aide d’urgence du FMI renforcera les efforts des autorités gabonaises pour relancer l’économie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top