La douane et le CCG veulent s’associer pour sécuriser les recettes de l’Etat.

La douane et le Conseil gabonais des chargeurs (CGC) envisagent de signer un contrat de partenariat pour sécuriser les recettes de l’Etat. Cette décision a été prise lors d’une rencontre entre le directeur général du CGC et son homologue des douanes, mercredi.

La collaboration des deux administrations « permettra de lutter contre les fraudes massives », a déclaré le directeur général du CGC, Pierre Moise Mba. Ces fraudes sont à l’origine d’importantes pertes dans les recettes de l’Etat. Le contrat de partenariat permettra « d’améliorer l’échange d’informations et le renforcement des mécanismes de contrôle ». Le CCG, une structure s’occupant du transport de marchandises pourrait partager ses données avec l’administration des douanes. Cette dernière pourrait les croiser et faire un maillage autour des opérateurs économiques.

Une enquête administrative interne de la douane a récemment révélé le détournement d’importantes sommes des caisses du Trésor public. Dans cette situation, l’État perd des dizaines de milliards de francs CFA chaque année. Le partenariat entre la Douane et le CCG permettra donc de réduire ces pertes et de sécuriser les recettes de l’Etat.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top