Le gouvernement adopte le Projet de loi des Finances Rectificative 2021 avec le FMI

Le gouvernement gabonais a adopté hier en Conseil des ministres, le projet de Loi des Finances Rectificative (PLFR) 2021. Il s’agit du projet qui a été revu de commun accord avec le Fonds monétaire international. Une révision qui a d’ailleurs permis de conclure, il y a quelques jours, un accord de prêt triennal avec l’institution financière. 

Ce projet prend en compte les instructions du président gabonais portant sur la mise en œuvre du Plan d’accélération de la transformation (PAT). Il prévoit également les dépenses additionnelles qui permettront de renforcer la réponse anti-covid. Ce projet tient surtout compte des réformes contenues dans l’accord de financement conclu avec le FMI. 

Le PLFR 2021 a pour objectif principal de relancer l’économie gabonaise. Les autorités tablent désormais sur un taux de croissance de 1,5 % en 2021 après la récession de -1,8 % de l’année dernière. Le projet vise aussi une réduction du déficit budgétaire de 0,2 % à -7,2 % du PIB hors pétrole. 

Le nouveau projet de loi des Finances 2021 établit en outre un bon équilibre entre les ressources et les charges de l’Etat. Ces dernières s’évaluent respectivement à 3 043,7 milliards FCFA et 2 681,5 milliards FCFA. Les ressources comprennent 53,29 % de recettes budgétaires, soit 1 622,2 milliards FCFA. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top