La Chine dote le Gabon d’un patrouilleur pour assurer la sécurité maritime.

Le président de la République gabonaise a reçu vendredi dernier un patrouilleur offert par la Chine. Ce navire militaire de 66 mètres permettra de renforcer la sécurité maritime au Gabon. Le patrouilleur a une capacité de 21 membres d’équipage et 1500 miles nautiques en vitesse économique.

Selon le président Ali Bongo Ondimba, le navire renforcera les capacités des garde-côtes. Ces derniers luttent contre la piraterie maritime, la pêche illégale, l’immigration clandestine, les infractions environnementales et les trafics en tous genres.

Depuis plusieurs années, le Gabon est confronté à une insécurité maritime croissante. Les attaques de pirates en mer, les trafics et les activités illégales de toutes sortes sont de plus en plus fréquents. Ce don chinois représente une approche de solution pour stopper ces trafics. Le navire a été baptisé du nom du vice-amiral Jean Léonard Mbini, par le président de la République.

Ce nouvel équipement, reçu de la Chine, démontre l’engagement du Chef de l’Etat à renforcer la coopération du Gabon avec l’extérieur. L’ambition des autorités gabonaises est de renforcer et d’établir des partenariats afin d’améliorer les conditions de vie de la population.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top