La BADEA pourrait soutenir le Gabon dans la mise en œuvre des projets sanitaires du PAT

Le ministre de la Santé a reçu lundi le chef de mission de la Banque arabe pour le développement économique en Afrique (BADEA), Mohamed Lemine Raghani. Guy Patrick Obiang Ndong et son hôte ont exploré les pistes de coopération possibles entre le ministère de la Santé et l’institution financière. Leur coopération devrait permettre de financer le volet santé du Plan d’accélération de la transformation.

Les deux personnalités ont discuté des aspects liés à l’opérationnalisation des départements de santé et à la formation des paramédicaux. L’ambition du gouvernement est de réhabiliter deux autres écoles pour la formation professionnelle du personnel paramédical. Les écoles de Makokou et de Mouila sont déjà en cours de construction. 

Le ministre a également présenté à son hôte le projet de formation des agents de santé communautaire. Ces derniers seront chargés de conseiller les patients sur la prévention des risques, l’admission des soins de base et de référer les patients vers les structures sanitaires.

Le PAT 2021-2023 nécessitera un financement global compris entre 4 200 et 4 500 milliards de FCFA. Le volet santé nécessitera à lui seul un financement compris entre 50 et 100 milliards de FCFA. Après la rencontre du ministre de la Santé avec Mohamed Lemine Raghani, la Badea pourrait appuyer le Gabon dans la réalisation de ces projets. Les projets en matière de santé du PAT prévoient de réhabiliter 150 centres de soins de santé primaire et de former 500 personnels soignants.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top