Ali Bongo a participé à la réunion du Conseil d’administration du Centre mondial pour l’adaptation 

Le président de la République gabonaise, Ali Bongo Ondimba, a participé hier à la réunion du Conseil d’administration du Centre mondial pour l’adaptation (GCA). La réunion s’est tenue par visioconférence. Selon la présidence de la République, le Gabon et le GCA partagent les mêmes objectifs, ceux d’établir des partenariats sur le continent. Ces relations devraient permettre d’étendre et d’accélérer les mesures visant à protéger les communautés africaines des effets du changement climatique.

Le chef de l’Etat Ali Bongo reste sur sa position sur le sujet. Pour lui, l’Afrique n’émet que 3 % du CO2 dans le monde, et pourtant elle est fortement touchée par les conséquences du changement climatique. Pour cela, Ali Bongo invite les pays industrialisés à rejoindre rapidement le Programme d’accélération de l’adaptation en Afrique. Cela permettra d’atténuer les impacts du changement climatique sur le continent.

Le Gabon est engagé depuis des années dans la lutte contre le changement climatique et la protection de l’environnement. Le gouvernement a entrepris plusieurs actions dans ce domaine. Grâce à ces mesures, le pays fait partie des leaders africains dans la lutte contre le réchauffement climatique. Le Gabon a été le premier pays à soumettre son Plan d’Action Climatique devant réduire de 50 % ses émissions de gaz à effet de serre dans le cadre de la COP21.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top