Covid-19 : un réseau de faussaires démantelé

Samedi dernier, les agents de la brigade de gendarmerie de Ntoum ont arrêté deux individus de nationalité gabonaise et congolaise. Jean Pierre Kamboulou et Émile Davy Ella dirigaient un réseau de fabrication de faux tests Covid-19 et d’autorisations spéciales de déplacements vers l’intérieur du pays. Leur lieu d’opération était leur cyber café situé à l’Université Omar Bongo (UOB). 

Selon une source proche de la Brigade de Gendarmerie de Ntoum, le réseau a été démantelé suite à l’arrestation d’un de leurs clients. Sur leurs faux documents, ils scannent les signatures du laboratoire Pr. Gahouma et celles des ministres de l’Intérieur et de la Défense nationale. Les prix pour la falsification de tests PCR négatifs sont fixés entre 3 000 et 10 000 FCFA. Ceux qui souhaitaient avoir des autorisations spéciales pour voyager à l’intérieur du pays devraient payer 20 000 FCFA.

Selon l’article 112 du code pénal, relatif à la contrefaçon, ces deux individus risquent un emprisonnement pouvant aller jusqu’à 5 ans. Ils encourent également une amende pouvant atteindre 5 millions FCFA. Le gouvernement a annoncé la mise en place du test covid-19 avec QR code. L’objectif est de lutter efficacement contre la falsification de ces documents.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top