17 millions USD pour récompenser le Gabon pour sa contribution à la réduction des émissions de CO2

L’Initiative pour la forêt d’Afrique centrale (CAFI) récompensera le Gabon pour sa contribution à la réduction des émissions de carbone. L’Etat gabonais recevra 17 millions de dollars pour avoir séquestré 3,4 millions de tonnes de carbone supplémentaires en 2016 et 2017. Cette annonce intervient après 18 mois de discussions et d’audit effectués pour vérifier la solidité des engagements pris par le Gabon. Ce dernier pourrait même bénéficier de 150 millions de dollars supplémentaires s’il maintient ses efforts.

« C’est la première fois qu’un pays africain est récompensé pour avoir réduit les émissions liées aux forêts au niveau national ». C’est ce qu’a déclaré aujourd’hui le ministre norvégien de l’Environnement, Sveinung Rotevatn. Il est le porte-parole de CAFI, une initiative qui réunit plusieurs pays industrialisés et dont la Norvège est le principal bailleur. Les fonds qui seront accordés au Gabon devront financer des politiques visant la maîtrise de l’évolution du couvert forestier. Ce dernier représente actuellement 88% de la superficie du pays.

« La reconnaissance par CAFI de notre système de surveillance et de nos données est particulièrement encourageante ». C’est qu’a déclaré le ministre gabonais des Eaux et Forêts, le professeur Lee White qui a remercié l’initiative. Cette reconnaissance « constitue une référence mondiale en matière de paiements pour les réductions des émissions liées à la déforestation et à la dégradation des forêts » selon le ministre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top