Un appel d’offres lancé pour recruter des opérateurs pour réhabiliter des infrastructures sanitaires

Le Gabon envisage de recruter des opérateurs pour la réhabilitation et l’équipement de certaines structures sanitaires. Pour cela, le gouvernement à travers le ministère de la Santé, a lancé hier, un appel d’offres divisé en dix-neuf lots. La date limite de dépôt des dossiers de candidature est fixée au 27 juillet 2021.

« Les candidats ont la possibilité de soumissionner pour un ou plusieurs lots. Dans le cas où ils soumissionnent pour plusieurs lots, ils devront présenter une soumission séparée pour chaque lot. En revanche, un seul candidat ne peut être attributaire de plus de deux lots », précise le communiqué de l’appel d’offres. Le premier lot concerne la réhabilitation de trois pavillons de l’hôpital psychiatrique de Melen. Le sixième lot concerne la réhabilitation du centre médical de Moabi dans la province de Nyanga. L17ème lot est composé de la fourniture et l’installation de matériel d’anesthésie et de réanimation à l’hôpital régional Amissa Bongo de Franceville. Selon l’annonce de l’appel d’offres, « Les soumissionnaires doivent justifier aux fins d’attribution du marché, de leurs capacités juridiques, techniques et financières ».

Les travaux seront financés par l’Etat gabonais. Le volet santé du Plan d’Accélération de la Transformation (PAT) prévoit la réhabilitation de 150 centres de soins de santé primaires. Les projets de santé du PAT comprennent également la formation de 500 personnels de santé et des investissements de l’Etat axés sur la mise à niveau des soins de santé primaires. Ces projets nécessiteront un financement compris entre 50 et 100 milliards de FCFA d’ici 2023.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top