La Première Dame Gabonaise réitère son engagement en faveur de la préservation des droits des veuves

 Le Gabon a célébré hier le 10e anniversaire de la journée internationale des veuves à travers une cérémonie organisée à la Maison Alice. À cette occasion, la Première Dame Sylvia Bongo Ondimba, à travers sa Fondation, a réitéré son engagement à œuvrer pour la promotion des droits des veuves. Des représentants de la société civile et des veuves étaient présents à la cérémonie.

La Première Dame entend travailler « aux côtés des autorités publiques et des acteurs de la société civile afin que les droits de ces femmes soient respectés ». Selon le Premier ministre, ces femmes doivent être protégées. À l’initiative du Président Ali Bongo et de la Première Dame du Gabon, leurs droits ont été renforcés, rappelle Rose Ossouka Raponda sur sa page Facebook. « Avec mon Gouvernement, nous poursuivrons dans cette voie », a-t-elle ajouté.

La célébration de cette journée est le résultat d’un plaidoyer de Sylvia Bongo Ondimba, pour l’adoption de la Journée internationale des veuves par l’Assemblée générale des Nations Unies le 21 décembre 2010. La première édition de cette journée a été célébrée le 23 juin 2011. Elle est dédiée aux femmes qui après le décès de leur conjoint sont confrontées à des situations difficiles. Cette journée est désormais célébrée chaque 23 juin depuis 10 ans. Elle permet de sensibiliser et d’obtenir une meilleure défense des droits des veuves à travers le monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top