Le ministre de la Santé « très déçu » de la gestion de l’Hôpital de Melen par la direction

Le ministre gabonais de la Santé a effectué hier, une visite imprévue au Centre hospitalier régional Estuaire de Melen (CHREM). Cette visite s’inscrit dans le cadre de l’évaluation des projets d’établissements des formations sanitaires. « Je suis très déçu de votre (équipe dirigeante) incapacité à gérer cet hôpital » a déclaré le ministre Guy Patrick Obiang Ndong. En effet, « au cours de cette visite, il a constaté avec beaucoup de regret de nombreux dysfonctionnements ». 

Les principaux dysfonctionnements identifiés sont « l’insuffisance d’alimentation en électricité et en eau potable » et « l’obsolescence du plateau technique ». On compte aussi « la mauvaise gestion des déchets médicaux et des recettes de l’hôpital ». Des « absences injustifiées du personnel » ont également été constatées. L’autorité de tutelle a pris acte de ce « manque de volonté de la direction générale d’améliorer les conditions de prise en charge des patients ». Elle a donc décidé de suspendre temporairement les indemnités de l’équipe dirigeante.

« Les économies ainsi engrangées serviront à l’achat des médicaments, consommables et autres produits de santé ». Elles contribueront également à « la réparation de la climatisation du bloc opératoire ». Le ministre a par ailleurs annoncé la mise en place d’un nouveau système de rémunération. Ce dernier sera désormais basé sur la performance de chaque agent. Cela permettra de régler le problème du mauvais système de paiement des primes et des autres indemnités du personnel. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top