Le Gabon finalise sa demande de réintégration à l’ITIE

Le Gabon entend finaliser son dossier de candidature pour réintégrer l’Initiative pour la transparence dans les industries extractives (ITIE). À cet effet, depuis mercredi, les différentes parties prenantes du groupe multipartite ITIE-Gabon se réunissent en session ordinaire. Cette réunion, convoquée par la présidente du groupe Léontine Tania Oyouomi Bibey, devrait prendre fin aujourd’hui.

La session ordinaire leur a permis d’aborder la validation de l’organigramme et du plan de travail, du budget, des textes de structuration de la carte de poste du personnel du secrétariat technique permanent. Ils ont également examiné les normes et la validation du format de la candidature du Gabon à l’ITIE. Les acteurs de la société civile, également membres du groupe multipartite, se sont félicités de l’avancement des travaux. Pour eux, la transparence et la cohésion qui prévalent lors de cette étape de dépôt de candidature sont satisfaisantes.

La réintégration du Gabon à l’ITIE permettra au gouvernement de promouvoir une gestion transparente et responsable des ressources pétrolières, gazières et minières. La présente session ordinaire permettra au Gabon de franchir une étape importante.

Le pays a été exclu de l’ITIE en 2013. Sa réintégration devrait lui permettre de rassurer les partenaires internationaux sur la gestion transparente des matières premières.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top