Santé publique : la médecine itinérante lancée dans la province de la Nyanga

Le préfet du département de Mougoutsi a lancé la médecine itinérante dans la province de la Nyanga la semaine dernière. Les populations de cette région du Sud Gabon n’auront donc plus besoin de se déplacer vers la capitale pour recevoir des soins réservés dans les grands centres urbains. 

Cette initiative s’inscrit dans le cadre du volet Santé du Plan d’accélération de la transformation (PAT). Les populations de la Nyanga bénéficieront d’une nette amélioration de l’assistance médicale dans leur région. Les médecins cubains recrutés par le gouvernement seront aussi déployés dans la province. Les patients reçus auront gratuitement des médicaments. 

« Je rends un hommage particulier au Chef de l’Etat qui a initié le Plan d’accélération de la transformation dont relève la médecine itinérante ». C’est ce qu’a déclaré le préfet Roger Romuald Bhongo Mavoungou. D’après lui, « ce projet vient illustrer une fois de plus les vertus qui lui sont si chères, notamment la solidarité et le partage ». 

« (…) L’accessibilité aux soins en arrière-plan n’arrivait pas certainement à satisfaire cette population habitant les zones enclavées ou rurale » a déclaré Jean Charles Yembit Yembit. Il est le maire de Tchibanga. C’est ce constat fait par le président Bongo qui « a permis de prendre cette initiative de rapprocher les soins vers ces populations » selon lui. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top