L’Assemblée nationale valide le projet de réforme du Code du Travail

Les députés gabonais ont approuvé en fin de semaine dernière, le projet de réforme du Code du Travail. Il ne reste donc que la validation du Sénat pour l’entrée en vigueur de ce nouveau code. Ce dernier garantit mieux la protection des droits des travailleurs et la croissance des emplois. Il renforce l’employabilité des jeunes et consacre le dialogue social en entreprise. 

Le ministère du travail a fait savoir que ce nouveau code contribuera à la lutte contre les discriminations. Il reconnaît et condamne désormais le harcèlement sexuel et moral. Il combat les inégalités existantes entre hommes et femmes. Il améliore et favorise l’accès des personnes défavorisées de la société à l’emploi. Ce nouveau code vient réduire le fossé entre le monde de la formation professionnelle et le monde de l’emploi. Il permettra aussi de combattre les suspensions abusives des contrats par des employeurs. 

Ce projet adopté par l’Assemblée nationale, traduit l’échec du mémorandum introduit par des partenaires sociaux. Ceux-ci voulaient en effet que les députés contestent le projet de réforme du code du travail. Ils ont évoqué des raisons selon lesquelles ils n’ont pas été consultés lors de l’élaboration de ce code. Or, cette dernière a connu « la plus large concertation jamais réalisée pour une réforme sociale » au Gabon selon le ministère du travail. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top