Le Gabon veut vacciner 90 % des enfants de 0 à 11 mois d’ici décembre

Le ministre de la Santé, a reçu mardi à Libreville, les représentants résidents de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et du Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF). Il s’agit de Magaran Monzon Bakayoko et de Marie Noël Zagré. Ils ont discuté du renforcement de la stratégie avancée de vaccination de routine dans les départements sanitaires à faible performance vaccinale. L’objectif est de renforcer l’immunité collective des enfants de 0 à 11 mois d’ici décembre 2021.

Pour atteindre cet objectif, les autorités entendent déployer une stratégie avancée et mobile de vaccination. La stratégie sera déployée dans vingt-sept départements sanitaires du pays. Selon le ministère de la Santé, elle permettra de vacciner 90 % des enfants cibles. En outre, elle permettra de sensibiliser 80 % des mères sur les bienfaits de la vaccination de routine.

Les vaccins concernés par la vaccination de routine sont : le BCG contre la tuberculose, le Penta 3, le VPO 3 contre la poliomyélite, le vaccin anti-rougeoleux, le vaccin anti-amaril contre la fièvre jaune. Selon l’UNICEF, des maladies comme le paludisme, la rougeole et la malnutrition contribuent à la mortalité infantile et juvénile au Gabon. Le taux de mortalité infantile est estimé à 46 %.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top