Pétrole brut : la production nationale chute de 10,6 % au premier trimestre

La production pétrolière (brut) gabonaise a chuté de 10,6 % au premier trimestre 2021. C’est ce qui ressort des données publiées par l’administration publique. En glissement annuel, la production pétrolière décroît de 2,78 millions de tonnes en 2020 à 2,49 millions de tonnes en 2021. Cette contre-performance est due selon le ministère gabonais de l’Économie à la politique de quotas instaurée par l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep). 

L’imposition de ce quota a entraîné la chute des exportations de pétrole brut. Ces dernières se sont repliées de 6,2 % à 2,26 millions de tonnes de barils au premier trimestre 2021 contre 2,35 millions de tonnes l’année dernière. L’assouplissement de la politique des quotas de l’Opep pourrait cependant ramener les activités à leur rythme habituel. 

Les exportations pétrolières jouent un rôle important dans la consolidation du budget public. La baisse de 21 % de la production pétrolière en 2020 a fortement et malheureusement contribué à la contraction du PIB l’année dernière. Celle-ci est évaluée à -2,7 % selon les données de la Banque africaine de développement (BAD). 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top