Douanes gabonaises : Boris Atchougou Admina redynamise de mieux en mieux la DGDDI

La Direction générale des Douanes et Droits indirects (DGDDI) recouvre progressivement la performance et le dynamisme dont elle doit faire preuve au Gabon. Ce changement est à mettre à l’actif de son nouveau patron, Boris Atchougou Admina. Depuis son arrivée, ce dernier ne cesse de déployer les efforts nécessaires pour remettre ses troupes dans les rangs. Son absolue priorité est de renflouer convenablement les caisses de l’Etat gabonais et d’éradiquer les pratiques menaçant la perception efficace des ressources dues à l’Etat gabonais.

La réforme qu’il a mis en œuvre au sein de son institution au bout de 9 mois donne déjà ses fruits. La DGDDI fait désormais preuve d’éthique, de transparence et d’optimisation dans la perception des recettes publiques. La corruption au sein de l’institution est de plus en plus éradiquée. Tous les agents sont mis à contribution pour un travail dynamique et efficace.

Les arrangements qui étaient faits au mépris des caisses de l’Etat disparaissent des habitudes. Le mot d’ordre de Boris Atchougou Admina est ferme : « toutes les ressources, y compris celles qui sont dissimulées un peu partout, doivent être réservées au Trésor public gabonais ». « Il importe d’œuvrer pour réunir les conditions d’un environnement économique propice aux échanges ». Cela se fera « tout en garantissant à l’ensemble des intervenants de la chaîne logistique internationale des outils, des procédures et des modèles de travail adapté » a-t-il martelé.

Pour les usagers de l’administration douanière et les partenaires techniques, il s’agit carrément d’une « révolution ». Cette dernière poursuit son cours malgré les attaques perpétrées par les anciens réseaux mafieux auxquels profitait l’ancienne situation. En effet, l’image de la DGDDI s’est ternie par de nombreux scandales ces dernières années. Elle a quasiment perdu sa dignité et sa valeur aux yeux de tous. Une situation qu’a promis changer Boris Atchougou Admina dès son arrivée. Cette promesse prend progressivement forme grâce à ses politiques fondées sur la feuille de route élaborée par les plus hautes autorités de l’Etat. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top