Une intervention chirurgicale organisée à Libreville pour traiter les pathologies urologiques

Du 9 au 14 juillet dernier, les malades de la caisse nationale d’assurance-maladie et de garantie sociale (Cnamgs) ont bénéficié d’une intervention chirurgicale gratuite. Elle s’est passée au Centre hospitalier universitaire de Libreville. Les patients de la Cnamgs souffrant des maladies urinaires, de la prostate et des dysfonctionnements érectiles ont été traités par des médecins marocains.

Cette intervention médico-chirurgicale est organisée par l’Association marocaine d’endo-urologie (AMEU) en collaboration avec les ministères gabonais de la santé et des affaires sociales. Elle a permis d’assurer une prise en charge médicale des personnes souffrant de ces maux, mais qui ne disposent pas de moyens financiers  pour se traiter. 

Selon le professeur Redouane Rabi, président de l’AMEU, au cours de cette caravane, plusieurs prostates ont été opérées avec des techniques d’innovation mini-invasives. Avec ces techniques, le patient peut sortir le même jour avec de très bonnes suites opératoires. Par des implants péniens, ils ont traité également les pathologies tumorales. 

Ladite caravane a pris fin, hier. Cet événement a eu lieu après la rencontre tenue entre le ministre gabonais de la santé Guy Patrick Obiang Ndong et l’ambassadeur du Maroc au Gabon, Abdellah Sbihi, le 7 juillet dernier. Les deux hommes avaient discuté de l’organisation de cette caravane. Le but est de réduire les évacuations des patients vers l’étranger. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top