Conflit Homme-faune: le gouvernement a entamé les consultations publiques

Le ministre des Eaux et Forêts, Lee White et son ministre délégué Charles Mve Ellah ont entamé des séances d’échanges avec les populations. Ces consultations publiques ont commencé Mercredi dernier. L’objectif est de trouver des solutions adéquates pour résoudre le conflit Homme-faune. Les autorités vont recueillir également les avis des populations au cours de cette tournée.

Le ministre Lee White a indiqué qu’ils vont discuter avec les populations et les différentes autorités provinciales et locales sur ce conflit. Les principales recommandations qui en découleront permettront de consolider la stratégie du gouvernement en matière de gestion de conflit Homme-éléphant au Gabon. Le gouvernement veut concilier la préservation de l’environnement et le développement agricole.

Ces consultations nationales sont organisées puisque les populations se plaignent davantage de la destruction de leurs cultures et plantations par les éléphants. Cette situation est source de vives manifestations dans la localité de Mekambo dans la province de l’Ogooué-Ivendo. Le 25 mai dernier, les populations s’étaient soulevées. Comme solutions immédiates, le gouvernement a proposé d’organiser une battue administrative. Il construira également des barrières pour éloigner les éléphants des cultures. Il est par ailleurs prévu dans la loi de finances 2021, un montant de 1,6 milliards de FCFA pour gérer le conflit.

Selon le dernier rapport du Conseil économique, social et environnemental, la pauvreté prend de l’ampleur dans les zones rurales des 9 provinces gabonaises. La destruction que causent les éléphants sont à la base de cette situation.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top