Mouguiama Daouda expose les réformes engagées par l’État pour moderniser le système éducatif

Le ministre de l’Éducation nationale et de l’enseignement Mouguiama Daouda préside depuis hier un séminaire. Ce séminaire porte sur les réformes du système éducatif et des curricula de formation. Cet atelier de deux jours permettra aux participants de discuter des différentes réformes entreprises par le gouvernement pour moderniser le système éducatif gabonais. 

Le ministre a indiqué qu’au cours de ce séminaire, ils vont faire le diagnostic de ce qui n’a pas marché. Après quoi, ils vont profiter du cadre du PTA pour aller un peu plus vite dans le changement de paradigme. Les réformes concernent l’introduction des disciplines dites émergentes dans les programmes scolaires. Il s’agit de l’intégration des notions de civisme, de droits de l’homme, de démocratie, de tolérance dans le système éducatif. Il y aura également des notions de paix, de bonne gouvernance, de pensée critique, d’environnement. On introduira aussi les notions de culture et de l’éducation à la santé sexuelle et de la reproduction. 

Cette réforme impactera tous les secteurs de l’éducation nationale. Au pré-primaire, le but est d’élaborer les curricula des 5 ans, 4 ans et 3 ans selon l’approche par compétence. Les enseignants et encadreurs seront formés pour utiliser les curricula et manuels scolaires. Quant au primaire, on réécrira les curricula selon l’APC. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Commentaire
scroll to top