Le gouvernement valide le projet de loi de finances initiale 2022 à 2 936,6 milliards FCFA

Le Conseil des ministres, tenu en fin de semaine dernière, a adopté le projet de loi de finances initiale 2022. Le budget a été fixé à 2 936,6 milliards FCFA contre 3 127,6 milliards FCFA initialement prévus. Cela représente une baisse de 191 milliards de francs CFA. Selon le gouvernement, ce projet de loi de finances tient compte des recommandations issues du débat d’orientation budgétaire du mois de juin dernier, selon le gouvernement. Il prend également en compte les actions du Plan d’Accélération de la Transformation (PAT). Les mesures arrêtées dans le programme économique et financier signé avec le Fonds Monétaire International (FMI) sont également prises en compte.

Le budget est composé de 1 924,6 milliards FCFA de recettes budgétaires et de 920,2 milliards FCFA de ressources de trésorerie et de financement. Par rapport à la loi de finances rectificative 2021, ces prévisions de recettes budgétaires ont enregistré une augmentation de 302,4 milliards FCFA. En revanche, les ressources de trésorerie et de financement enregistrent une baisse de 501,4 milliards FCFA.

Ce budget sera également consacré aux charges financières liées à la dette, aux dépenses de fonctionnement, aux dépenses d’investissement et aux dépenses sociales. Il permettra de relancer l’activité économique du pays. Le Gabon prévoit un taux de croissance de 3 % après deux années particulièrement marquées par la crise sanitaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Commentaire
scroll to top