La construction de la centrale hydroélectrique de Ngoulmendjim nécessitera une mobilisation de 216,6 milliards de FCFA

Le projet de construction de la centrale hydroélectrique de Ngoulmendjim nécessitera un financement de 216,6 milliards de FCFA. La Gabon Power Company (GPC) a fixé cette mobilisation de fonds la semaine dernière. La GPC, filiale du Fonds gabonais d’investissement stratégique (FGIS), a rencontré en début de semaine dernière les représentants des bailleurs de fonds du projet de Ngoulmendjim. Cette localité est située à 125 km de Libreville sur le fleuve Komo.

Les objectifs de levée de fonds du projet ont été fixés à « à hauteur de 180 millions d’euros auprès de bailleurs institutionnels et de 150 millions d’euros auprès de banques commerciales », a indiqué GPC. L’entreprise a ainsi revu ses ambitions financières à la hausse. En novembre 2021, GPC avait déclaré vouloir mobiliser 300 millions d’euros, soit 196,7 milliards de francs CFA, sur le marché financier international. Actuellement, le montant annoncé dépasse de 30 millions d’euros les ressources précédemment annoncées. Soit 19,6 milliards de FCFA.

La centrale hydroélectrique de Ngoulmendjim aura une capacité installée de 83 MW et produira environ 550 GWh par an. La réalisation de cette infrastructure permettra de créer 1000 emplois directs et indirects. Le projet sera construit dans le cadre d’un accord BOOT (build-own-operate-transfer). Ce type d’accord couvre la conception, le financement, la construction et la gestion du projet.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top