Fitch Ratings maintient la note souveraine du Gabon à « B- » avec une perspective stable

LL_1_Fitch Ratings

L’agence de Notation Fitch Ratings a confirmé la note souveraine du Gabon à « B- » avec une perspective stable.

L’agence de notation Fitch Ratings a confirmé la note souveraine du Gabon à « B- »avec une perspective stable. Cette note est justifiée par l’amélioration des mesures budgétaires à court terme.

Le Gabon a connu une réduction du déficit budgétaire à 0,6% du PIB en 2021. Ce taux était à 2,5 % en 2020. Selon l’agence de notation, le déficit budgétaire du pays devrait baisser à 0,5 % du PIB cette année et à 0,2 % en 2023. L’amélioration du déficit budgétaire est justifiée par l’augmentation des recettes pétrolières. Cette perspective est également soutenue par les réformes du Fonds monétaire international (FMI) et la reprise économique, rapporte Le Nouveau Gabon. En outre, l’agence s’attend à une reprise des dépenses d’investissement, mais à un niveau inférieur à celui prévu dans le budget. « Une réduction progressive des exonérations fiscales, soutenue par le programme du FMI représentera une amélioration structurelle importante », a déclaré Fitch Ratings.

Selon l’agence de notation, la hausse des prix du pétrole stimulera les soldes budgétaires. En effet, les recettes pétrolières représentent 37 % des recettes publiques. Ces revenus augmenteront au fur et à mesure que les investissements augmenteront et que les prix du pétrole atteindront 70 $/baril en 2022 avant de retomber à 60 $ en 2023. 

L’agence a relevé la note souveraine du Gabon à « B- » en août 2021. La note souveraine du pays était de « CCC » en décembre 2020. Cette note indique que le Gabon a prospéré en termes de finances publiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top